-

S’amuser avec un 1 euros…

Posté par ploumz le jan 28, 2009 dans Insolite

c’est possible…!

J’adore…
Se distraire le dimanche et bien emmerder les autres le lundi…… Ca vous tente ?

Allons-y !!!!!!

Comment s’occupe-t-on avec 1 Euro, pendant tout un dimanche après-midi, tout en rĂ©cupĂ©rant sa pièce après s’ĂŞtre diverti et s’ĂŞtre fait quelques ennemis du cĂ´tĂ© des enseignes commerciales ?!?!?!?!

Mots-clés : , ,

 
-

Cours de geo : Les Landes

Posté par ploumz le jan 26, 2009 dans Actu

Landes (département)

Les Landes sont un dĂ©partement français situĂ© au niveau des genoux d’Évelyne DhĂ©liat et appartenant Ă  la rĂ©gion Aquitaine.

Histoire
A l’origine, les Landes Ă©taient d’immenses marĂ©cages inhabitables par l’ Homme, jusqu’Ă  l’invention d’un illuminĂ© Anglais, Lord Longlegs, qui construisit sa première paire d’Ă©chasses en 1865, car sa bouche sentait les pieds. Jusque lĂ , les Landais vivaient dans les marĂ©cages, et le corps s’adaptant aux conditions de vie, les plus anciennes familles
commençaient à mettre au monde des Enfants palmés, mi-enfant, =2 0
mi-murène, mi-raie-d’Eau. Fa dièse.

Habitants
Landais, Landiens, Landucerveaux,  quand il est sur des échasses, il est haut-landais.

Population
Le landais de base est un homme d’environ 1m70. Il est brun mais
porte des cheveux très courts, pour plusieurs raisons :
Les cheveux longs ça fait tapette
Les cheveux longs, ça fait mal dans la mêlée lors des matchs de rugby.
Les cheveux longs ça demande de l’entretien.
Les cheveux longs, ça trempe dans le Ricard.

Le landais de base aime beaucoup les Landes et ne pourrait pas vivre ailleurs, sauf peut-ĂŞtre au Pays Basque, mĂŞme s’ « ils sont trop con ces basques gon » (Le landais moyen ponctue toutes ses phrases par le mot gon.) De plus, il joue au rugby, dĂ©teste les touristes ou tout ce qui n’est pas landais, aime boire et manger.
Enfin, le Landais est généralement assez maigre mais ne doit pas cependant être confondu avec le Finlandais qui peuple lui certaines contrées de Scandinavie.

Loisirs
Le département est une longue plage. Le seul loisir est donc le Jokari.

Dialecte
Il y a autant de patois que de villages, Ă  tel point que les habitants ne se comprennent pas d’un village Ă  l’autre. La seule constanteest ce « gon » qui ponctue les phrases, ainsi que les mots suivants : TĂ© : Ah voilĂ  Pascal/ta mère/notre voisin/le berger  Chou : Tends l’oreille ma mie, taisons nous, je crois que j’ai entendu un canard pĂ©ter. Bah ! : regarde, le foie gras fais des bulles. Dia : VoilĂ  qui m’Ă©tonne ! Choune : compagnon, prĂŞte donc attention Ă  cette femelle accorte. Jaune : Jus d’anis mâchĂ© par des vieilles landaises puis fermentĂ©
dans des crânes de touristes ! Oh putain ! : Sapristi, saperlotte, ah quelle surprise.  A ne pas
confondre avec « putaing » qui signifie une grosse déconvenue ; tout
rĂ©side en fait dans l’intonation

Villes landaises
Le dĂ©partement ne compte pas beaucoup de villes, car les Landais dĂ©testent  vivre en ville, ils laissent ça aux Girondins. On peut tout de mĂŞme citer les deux principales villes dont on avait besoin pour l’administration, sinon, on ne les aurait pas faites=2 0: Mont-de-Marsan : Pas grand-chose, Mont-de-Marsan est le parfait
exemple de la ville inutile. Préfecture. Dax : Sous-préfecture. La ville affectueusement surnommée Micheline,
a trouvé une utilité avec le thermalisme : elle accueille des retraités qui ont le droit de se balader en peignoirs dans les rues, entre deux bains de boue.

Une curiositĂ© : Ousse Suzan, qui n’a d’habitants que le 29 Septembre, jour de la Saint Michel. Parmi les villes on peut citer les villes qui n’existent que l’Ă©tĂ© : Hossegor, Seignosse, Capbreton ou Biscarrosse et qui sont habitĂ©es deux mois par an par des australiens dont le visage est entièrement brĂ»lĂ©.

Boire pour oublier
Il est Ă  noter que toutes les villes du dĂ©partement, tous les villages, jusqu’Ă  la moindre bourgade peuplĂ©e de 2 pignoufs, trouvent une utilitĂ© l’espace de quelques jours pendant les fĂŞtes aussi appelĂ©es fĂ©rias (qui veut dire beuverie en finlandais). Ces fĂŞtes donnent lieu Ă  toutes sortes d’excès qui montrent bien que la population n’en peut plus. Les habitants sont notamment en Ă©tat d’imbibition alcoolique continue pendant les 5 mois que dure l’Ă©tĂ© Landais. Pendant ces mois lĂ , il est interdit de boire de l’eau, sauf diluĂ©e, car les spĂ©cificitĂ©s locales font que l’on tombe en coma hydraulique en moins de temps qu’il ne faut pour dire Dia. La musique des fĂ©rias est assurĂ©e par les cĂ©lèbres bandas, groupes mobiles de musiciens qui entraĂ®nes les hestayres (prononcer « hhèsstaĂŻreusses »)
au son d’air folkloriques empruntĂ©s au Pays Basqueproche, Ă  l’Espagne et quelques airs locaux. Tout autre musiques est dĂ©clarĂ©e « touristique » et donc raillĂ©e.

 
-

Quand je serai grande, je serai prostituée

Posté par ploumz le jan 26, 2009 dans Blagues

Une fille n’Ă©tait pas retournĂ©e dans son Irlande natale depuis 5 ans. Un jour, elle arrive Ă  la maison, mais elle n’a pas encore franchi le seuil, que son père l’enguirlande vertement.

“OĂą Ă©tais-tu tout c’temps lĂ  ? Pourquoi ne nous as-tu pas Ă©crit, mĂŞme pas une ligne ? Tu n’as jamais appelĂ©. Peux-tu comprendre ce que ta mère a supportĂ© ?”

La fille se mit Ă  pleurer “Papa, je suis devenue une prostituĂ©e.”

“Quoi ?? Hors d’ici, pĂ©cheresse ! fille de petite vertu ! Tu es une disgrâce pour cette famille catholique.”

“Oui, papa… comme tu veux. Je venais juste porter Ă  maman ce magnifique manteau de vison, aussi un certificat d’Ă©pargne de 5,000.00 $. Et les titres de propriĂ©tĂ© pour cette maison, avec 10 chambres. Et aussi une invitation pour passer les FĂŞtes sur mon yacht.”

Papa demande: “Qu’est-ce-que tu as dit que tu Ă©tais devenue ?”

La fille se remet Ă  pleurer.

“Une prostituĂ©e, p’pa”

“Ah Dieu ! Que tu m’as fait peur. Je pensais que tu avais dit : PROTESTANTE an!”

Mots-clés : , ,

 
-

Ils sont fort ces mecs !

Posté par ploumz le jan 26, 2009 dans Blagues

Encore une preuve qu’un homme n’est pas capable de faire deux choses Ă 
la fois…

Mots-clés : ,

 
-

100 personnalités a trouver

Posté par ploumz le jan 26, 2009 dans Insolite

Très joli tableau!! Mais voilà: Il y a dans ce tableau plus de 100
personnalités connues dans le monde entier. A vous de les retrouver.

Si vous en trouvez au minimum 25, considérez-vous comme une personne
cultivĂ©e! Bonne Chance…


Mots-clés : , ,

 
-

La journĂ©e d’un vagin

Posté par ploumz le jan 16, 2009 dans Sexy, Videos

Ben oui il arrive plein de chose dans la vie d’un vagin…

Mots-clés :

 
-

Jeune rappeuse pour le Sénégal

Posté par ploumz le jan 16, 2009 dans Videos

Serait-elle la soeur de Dadane le rappeur du 29 qui a disparu…

En attendant cette demoiselle Ă  un sacrĂ© flot… et des textes dignes de Shakespeare…

Mots-clés :

 
-

La redoute c’Ă©tait mieux avant

Posté par ploumz le jan 15, 2009 dans Insolite

Mais non, on ne parle pas de la recession Ă©conomique… Mais de nostalgie ! Imaginez un peu une pub pareille de nos jours… Ha la la… Une autre Ă©poque !

Mots-clés : , , ,

 
-

La lettre au Père Noël en marseillais

Posté par ploumz le jan 7, 2009 dans Insolite

“La lettre au Père NoĂ«l en marseillais” par MĂ©dĂ©ric Gasquet-Cyrus

Adieu, Papa Noël (adieu, chez nous, ça veut dire «bonjour»).
Adieu, Papa Noël, qué mé dis ? Bien ou bien ? Pasque ma
foi, ici, c’est un peu le oaĂŻ. Bien sĂ»r y’a pire ailleurs,
y’a un moulon de pays oĂą le sang coule Ă  flots, oĂą les gens s
ont dans une misère inimaginable, peuchère. Mais bon, entre
l’OM, les travaux du tramway, les bouchons monstres oĂą dĂ©gun
ne peut plus bouger dans les rues de Marseille, les
emboucanades politiques et les rues couvertes de bordilles,
Marseille, c’est pas vraiment le pays merveilleux des lutins.
Non, je vais pas rouméguer, je vais pas marronner auprès de
toi, pasqu’en plus j’imagine que tu dois ĂŞtre en train de
t’escagasser Ă  prĂ©parer tout ce qu’il faut, Ă  gansailler ces
mouligas de lutins pour qu’ils se bougent le tafanĂ ri, et
même à préparer ton costume, parce que tu vas pas descendre
habillé comme un chapacan ; je sais que tous les 24 décembre
tu donnes un coup de pied dans l’armoire Ă  glace et tu
t’habilles trop mĂ©chamment.
Bon, alors je vais pas te mettre la tĂŞte grosse comme une
coucourde, ni faire la viole avec toutes mes paroles, mais
il faut quand mĂŞme que je t’explique. J’ai pas Ă©tĂ© très
sage. Pas mĂ©chant, non. Mais j’ai fait des cagades, je me
suis manqué en pagaille, je me suis souvent engatsé pour
rien, j’ai Ă©tĂ© parfois une vraie feignasse, j’ai remis au
lendemain des trucs que je pouvais faire d’entrĂ©e, je me
suis mis dans des engĂ mbis pas possibles, je me suis parfois
encagnĂ© alors que dĂ©gun ne voulait m’emboucaner, j’ai cassĂ©
les amandons Ă  des gens qui me voulaient du bien, et en
plus, au lieu de rester modeste, j’ai eu tendance Ă  faire le
cĂ cou et Ă  vouloir toujours avoir raison. Bref, j’ai fait
le pagalènti toute l’annĂ©e.
Du coup, je vais pas marquer-mal en te demandant plein de
cadeaux, mais juste une chose, Papa Noël. Depuis que je suis
minot, je sais que tu mets de la magie de longue dans le
cœur des gens. Alors cette année encore, même si sur Terre
tout part en biberine et si moi, de mon côté, je me comporte
comme un vrai tchapacan, fais-moi encore un petit cadeau :
mets un peu de magie sur nos jours et dans nos cœurs,
surtout pour les pitchouns, tu serais brave.
Allez vaï, mets bien ton capèou que tu risquerais de
prendre froid, et ça me ferait de peine.

Copyright © 2017 Ploumz All rights reserved. Theme by Laptop Geek.